Queesch FM #2 on Migration

The second Queesch FM show will finally be broadcasted!

Our main topic this time will be migration, the detention centre which is going to be opened in Luxembourg, the recent “French Fries Revolution” in Belgium.
All this will be underlined by amazing music, all more or less related to the topic of migration and a news trip with “Queesch around the World”.

Hope you listen again, either on Radio Ara (103.3 & 105.2 MHz) or online via Radio ARA Livestream


Trenner

Jonk Lénk: “Fédération des Artisans” wettert gegen die arbeitende Bevölkerung!

Die “Fédération des Artisans”die für sich beansprucht, den sogenannten “Mittelstand” zu vertreten protestierte heute am 29. Juni gegen jegliche Erhöhung des Mindestlohns, unter dem Vorwand, es sei dem “Standort Luxemburg” nicht dienlich und  würde dem “Mittelstand” schaden. Dabei sind es gerade diese zutiefst unsozialen und menschenverachtenden Forderungen der Funktionnäre der Handwerkerkammer (FDA) nach der Beschneidung der Kaufkraft der MindestlohnbezieherInnen die den ohnehin schon von der Krise getroffenen kleinen Handwerksbetrieben schaden würde.
(more…)

Filed under: politics,work — Tags: — claude_frentz - June 30, 2010 9:47 am

Trenner

Chômage des jeunes : halte au subventionnement d’une main-d’œuvre à bas prix !

Communiqué de presse de l’UNEL

L’UNEL, qui avait déjà critiqué par le passé l’introduction de contrats dérogatoires au droit commun du travail dans le cadre de l’ancien projet de loi n° 5611 relatif au chômage des jeunes, réagit avec inquiétude à l’extension de ce régime aux jeunes diplômés. En effet, le nouveau projet de loi n° 6068, dont l’objectif officiel est d’« atténuer l’effet de la crise économique sur l’emploi des jeunes », prévoit la création d’un nouveau type de CIE, le « contrat d’initiation à l’emploi-expérience » (CIE-EP). Celui-ci est spécialement réservé aux jeunes « diplômés de valeur », appellation pour le moins étrange par laquelle le ministère désigne tous les jeunes disposant d’un niveau d’études supérieur à celui d’un CATP. Les bénéficiaires de ces contrats gagneront entre 120 % et 150 % du salaire minimum non qualifié. En plus d’être bas, ces salaires sont lourdement subventionnés par l’argent du contribuable : le Fonds pour l’emploi rembourse en effet à l’employeur 40 % de l’indemnité due au jeune salarié.

(more…)

Filed under: politics,work — Tags: , , , , , , — farzel - October 19, 2009 7:46 am

Trenner